Hystérosalpingographie

 L’hystérosalpingographie étudie la cavité utérine et les trompes. Elle est souvent demandée dans le cadre d’hypofertilité ou pour bilan de fausses couches à répétition.

Dans le contexte de l’exploration de méno-métrorragies ou d’une image échographique intra-utérine anormale l’hystérosalpingographie a été supplantée par l’hystéroscopie diagnostique.

Cet examen utilise les rayons x et un produit de contraste iodé est injecté dans l’utérus grâce à une petite sonde spécifique.

Préparation à l'examen :

 

*   Le jour de l’examen, vous devez apporter :

 

Ø L’ordonnance du prescripteur (médecin traitant ou gynécologue).

Ø Votre carte d’assuré social.

Ø Vos anciennes radiographies (échographie, hystérographie…).

Ø Le produit de contraste s’il vous a été prescrit.

*   Aucune préparation particulière n'est nécessaire à la réalisation d'une hystérosalpingographie.

*   Dans le cas d’un terrain allergique, une prémédication la veille et le jour de l’examen pourra vous être prescrite.

*   Pas besoin d’être à jeun et vous pouvez prendre votre traitement habituel.

*   Il est recommandé chez les femmes encore réglées, de réaliser l'examen dans la semaine qui suit la fin des règles.

Contre indications

 

*    L’hystérosalpingographie ne devra pas être réalisée en cas de grossesse ou de doute d’une grossesse.

*    Ou en cas d’infection génitale évolutive.

Déroulement de l'examen

 

*   La patiente est prise en charge par une manipulatrice qui assistera le médecin radiologue tout le long de l’examen.

*   L’examen est réalisé par le médecin dans des conditions stériles.

*   Installée en position gynécologique sur la table d’examen et après mise en place du spéculum, le médecin radiologue introduit la sonde dans la cavité utérine. Le produit de contraste est injecté lentement. Plusieurs clichés sont alors réalisés dans différentes positions afin de suivre sa progression dans l’utérus puis dans les trompes.

*   L’examen dure généralement entre 15 et 30 minutes.

*   Le radiologue vous donnera un premier commentaire.

Quels sont les risques et les effets secondaires :

*   L’injection du produit de contraste peut être responsable de douleurs semblables à celles des règles. Elles sont passagères et au besoin un traitement anti spasmodique vous sera donné au cours de l’examen.

*   Les rayons x délivrés sont sans danger du fait des très faibles doses utilisées.

*   Après l’examen, utilisez une protection féminine, un écoulement du produit pouvant se produire durant un ou deux jours.

*   Le risque infectieux est exceptionnel et sera prévenue par une désinfection soigneuse et par l’utilisation d’un matériel à usage unique. Merci de nous signaler ou à votre médecin traitant toute hyperthermie inexpliquée survenant après l’examen.

*    Aucun risque n'a pu être démontré chez les patients compte tenu des faibles doses de rayons X délivrés et des précautions prises pour limiter au strict minimum la zone examinée et le nombre d'incidences nécessaires sans compromettre la qualité du diagnostic (obligation légale par transposition en droit français de la directive européenne Euratom 97/43, posant les principes de justification de l'examen, d'optimisation et de limitation de dose).

 

Pour en savoir plus :

*   Hysterosalpingography: A Reemerging Study



Votre médecin vous a proposé un examen radiologique. Il sera pratiqué avec votre consentement. Vous avez en effet la liberté de l'accepter ou de le refuser.
Une information vous est fournie sur le déroulement de l'examen et de ses suites.
Le personnel médical et paramédical du centre de Radiologie et d’Imagerie Médicale de la Tour du Pin est à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.

 

Hystérosalpingographie
© 2016