Urographie intraveineuse (UIV)

 

  L’urographie intraveineuse (ou UIV) étudie la morphologie et le fonctionnement de l’appareil urinaire.

Cet examen est indiqué en cas d’hématurie (présence de sang dans les urines), de coliques néphrétiques, d’infections urinaires à répétition ou de troubles de la miction. Il recherche des anomalies tels que des malformations, une tumeur, ou le plus souvent un calcul bloqué dans l’uretère (canal qui permet à l’urine de s’écouler du bassinet rénal à la vessie)

Cet examen utilise les rayons x et un produit de contraste iodé injecté par voie intraveineuse. Il passe dans la circulation sanguine puis dans les reins où il est éliminé dans les voies urinaires avec les urines.

 

L’ndication de l'UIV est devenue rare depuis le développement de l'uroscanner.

 

Préparation à l'examen

 

*   Le jour de l’examen, vous devez apporter :

 

Ø L’ordonnance du prescripteur

Ø Votre carte d’assuré social

Ø Vos anciennes radiographies (échographie, UIV, ASP)

Ø Le produit de contraste qui vous a été prescrit

Ø Les résultats de prise de sang (dosage de créatinine et urée quelques jours avant l’examen)

*   Il vous sera demandé de vous présenter le jour de l’examen strictement à jeun (sans manger, ni boire, ni fumer), en ayant suivi un régime alimentaire sans résidus quelques jours avant le rendez-vous.

*  En cas de terrain allergique, une prémédication la veille et le jour de l’examen vous sera prescrite (signalez-le bien à la secrétaire au moment de la prise de rendez-vous)

 

 

Contre indications 

 

*   L’urographie intraveineuse ne devra pas être réalisée en cas de grossesse ou de doute d’une grossesse.

*   Chez les patients diabétiques sous Metformine (Glucophage®, Glucinan®, Stagid® et génériques) il convient d'arrêter le traitement 48 heures après l'injection (il n'est plus recommandé de l'arrêter 48 heures avant l'examen).

*   L’allergie avérée aux produits de contraste iodés injectés contre indique l’injection. Si vous avez un gros terrain allergique, avec antécédent d’allergie grave (comme l’œdème de Quincke), cet examen sera réalisé en milieu hospitalier de préférence.

*   En cas d’insuffisance rénale :

§  Si la créatininémie supérieure à 200 µmol/ml ou une clearance < 30 ml/mn, l’injection d’iode sera à priori récusée.

§  Si la créatininémie est inférieure à 200 µmol/ml, une hydratation importante avant et après examen est préconisée : boire 2L d'eau riche en sodium et en bicarbonate (type Vichy St-Yorre) 24 heures avant et après l'examen.

 

Déroulement de l'examen 

 

*   Vous serez pris en charge par une manipulatrice. Après vérification d’absence de contre-indications, vous serez invité à vous rendre aux toilettes, l’examen devant débuter vessie vide

*   Allongé sur le dos, la manipulatrice prendra un premier cliché simple de l’abdomen. Puis elle injectera le produit de contraste iodé dans une veine (au pli du coude le plus souvent)

Prévenez la manipulatrice en cas de sensation désagréable ou tout autre problème

*   Les clichés suivants seront pris à des intervalles de temps précis (3 minutes, 5 minutes, 10minutes… après injection) et dans différentes positions (sur le dos, en oblique, à plat ventre…) La manipulatrice peut être amenée à appliquer une compression sur votre abdomen pour permettre un meilleur remplissage du produit de contraste dans les reins.

Lors des clichés, ne bougez pas et bloquez la respiration quand on vous le demande

 

*   L’examen peut se poursuivre par des clichés per-mictionnels.

*  Et à la fin de l’examen, on vous demandera d’aller aux toilettes pour évacuer le produit de contraste, et un dernier cliché sera réalisé (recherche de résidu post-mictionnel)

*   La durée de l’examen est très variable selon les cas. Elle peut varier de 45 minutes à plusieurs heures en cas de dysfonctionnement rénal

*   Le radiologue vous donnera un premier commentaire.

 

Quels sont les risques et les effets secondaires :

 

*   L’injection du produit de contraste peut être responsable de nausées ou vomissements. Etre à jeun les évitera. Des réactions allergiques peuvent se produire. Si vous êtes allergique, les médicaments pris la veille et le jour même limiteront ces réactions

*   La perfusion peut provoquer un petit hématome sans gravité qui se résorbera en quelques jours

*   Les rayons x délivrés sont sans danger du fait des très faibles doses utilisées.

*   Après l’examen, vous pouvez manger et boire normalement et  reprendre une activité normale

 

Pour en savoir plus :

*   http://www.med.univ-rennes1.fr/cerf/procqual/GN/PM-GN-005.html

 

 

 

Votre médecin vous a proposé un examen radiologique. Il sera pratiqué avec votre consentement. Vous avez en effet la liberté de l'accepter ou de le refuser.
Une information vous est fournie sur le déroulement de l'examen et de ses suites.
Le personnel médical et paramédical du centre de Radiologie et d’Imagerie Médicale de la Tour du Pin est à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.

 

Urographie intraveineuse
© 2016